PARLER DU VIN

ANTHOLOGIE

LE VIN SAVANT DE BRATISLAVA

Il était une fois un roi qui promit une récompense à qui saurait produire un vin incapable de soûler qui que soit ou de rendre les pensées ténébreuses. Ce roi désirait un vin qui le rendre méditatif et lui procure de nobles pensées.Un vin tel qu’il éveillerait la joie au coeur et la raison à la tête.

Le vieillard Radoš qui habitait la pente du château de Bratislava entendit cette nouvelle.

Il ne pensa qu’à ça, „il faut essayer,“se dit–il. Il planta alors des jeunes vignes et il leur parla de l’ancêtre Noé {le premier vigneron au monde}.

Du matin jusqu’au soir Radoš travaillait dans son vignoble.

Les vignes poussaient très vite et les grappes devenaient de plus en plus lourdes. Radoš leur racontait sans cesse toutes les légendes de la Bible ainsi que les contes des Sept Sages. Puis il cueillit le raisin et il commença à le presser. La presse en bois crissait, le jus coulait et Radoš continuait à parler à son vin:

„Applique–toi à n’être pas n’importe quel liqueur, que ta saveur réjouisse le coeur, repousse la tristesse, ne trouble pas la raison, n’abuse pas la tête. Applique–toi.“ A ce moment là, il se mit à réfléchir :

“Et le tonneau? Je ne peux pas mettre mon vin dans un tonneau ordinaire.“ Il alla chez le tonnelier, le fameux Maître Tobiáš, et il lui expliqua son travail. Tobiáš commença à travailler sur le champ. Il fit un grand tonneau. Il décora le fond d’une gravure en bois qui représentait une chambre dans laquelle le Roi était assis auprès d’une table. Il tenait dans une main un verre de vin et dans l’autre le blason de Bratislava. C’était dans ce magnifique tonneau que l’on plaça tout le“vin savant“ de Radoš.

Tandis que le vin vieillissait dans le tonneau, Radoš dansait autour de lui en chantant ses plus belles chansons.

Quelques temps après, le vin mûri à point, Radoš en tira un verre et il alla chez le roi:

„J’apporte pour le Roi, le vin qu’il désire“–dit–il au serviteur qui l’amena dans la chambre de roi. Ils parlèrent ensemble dans la langue de leurs ancêtres. Le Roi lui demanda l’histoire de son „vin savant“ et Radoš la lui raconta du début jusqu’à la fin.

Le roi se versa du vin dans un verre et le but. “C’est cela, c’est bien cela que je désirais. Je t’achète toute ta récolte et également le tonneau, mon intendant me le transportera à Budin“–s’écria le roi.

Radoš vendit le vin savant à l’intendant ainsi que le tonneau, orné de la gravure.

Malheureusement, le tonneau était très lourd, c’est pourquoi il glissa et tomba sur les rochers au bordure du fleuve où il se brisa en mille pièces, le vin se répandit dans le Danube.

A partir de moment là, les poissons du Danube changèrent.

A peine, tombaient–ils entre les filets qu’ils se moquaient des pêcheurs.

En plus cela fit de la peine au roi. Comment pourrait– il être sage après avoir bu seulement un verre du tonneau? Or, ce roi fut si sage que pendant son règne aucun reproche ne lui fut adressé. Ce roi s’appelait : Mathias Corvin.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14535 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils