TENDANCES ACTUELLES DES ETIQUETTES


LA TENDANCE DES ETIQUETTES - De la 3D aux tendances épurées en passant par les QR code

La découverte de l'évolution graphique des étiquettes date du Sitevi qui a présenté les dernières tendances. La tendance actuelle de l'habillage s'articule sur la notion de champ visuel. Les informations sont séparées entre une frontale et une contre-étiquette dite "légale". La frontale est enfin libérée. Une nouvelle conception profitera de cette tendance pour souligner un visuel élégant, moderne et très facilement mémorisable.Les bouteilles bien habillées peuvent faire la différence. C'est le crédo des imprimeurs qui se disent stylistes du vin, et la mode esu au volume 3D et dorures galbées.

Un brevet a été déposé en 2012 par l'imprimerie Autajon Etiquettes : une étiquette 3D est dite « bio-matière, sur lesquelles sont assemblées 2 pièces de papier » explique Gilles Barrat, le Directeur commercial. Concrètement cela donne par exemple un Côte du Rhône avec des papillons rose et orange en relief, qui peuvent poser sur une fleur finement découpée au laser et qui laisse apercevoir la couleur du vin. Grâce à cette nouvelle technologie au laser, on peut faire de la dentelle.

Quelles sont aujourd'hui les étiquettes de bouteilles de vin les plus en vogue sur le marché ? Pour Aurélia Chalaguier, du groupe Alain Chalaguier : « la tendance aujourd'hui est à l'étiquette moderne, épurée avec le moins d'informations possible (le maximum d'éléments étant mis sur la contre étiquette) ». De son côté Laury Prachini, des imprimeries Barat, explique : « Nous nous rapprochons beaucoup de la mode. Cette année nous avons fait beaucoup d'étiquettes dans les tons taupe, les tons blancs, les tons présents dans la décoration ».

REFLEXIONS SUR L'EVOLUTION

Face à une concurrence de plus en plus intense, les viticulteurs doivent aujourd'hui tenter de se différencier de leurs concurrents. Depuis quelques temps, cette différenciation touche régulièrement les étiquettes de vin qui deviennent de plus en plus modernes et design. D'une manière générale, les professionnels du vin n'investissent que très peu en publicité pour diverses raisons que nous aborderons dans un prochain article. Or du côté du consommateur, de l'acheteur final, il est de plus en plus difficile de faire son choix entre les centaines de bouteilles présentes dans les linéaires de supermarchés.

Le choix d'un cru résulte en grande partie du visuel de l'étiquette, car c'est l'élément clef qui servira toujours de référent quelques soient les connaissances de l'acheteur. Il existe deux grands principes pour mettre en valeur son étiquette : étonner, et raconter une histoire, celle du viticulteur. Cependant dans notre pays, les traditions sont tellement encrées que la plupart de nos étiquettes gardent leur côté classique et élégant. La tendance est tout de même au changement comme nous le prouve l'apparition grandissante d'étiquettes modernes en grande distribution, et la volonté affichée des viticulteurs de sortir du classicisme. Nous avons ainsi droit depuis quelques années à quelques créations originales.

On trouve différents types de papier, de la dorure, de l'étain, des couleurs, des trous, ou encore des étiquettes de toutes formes et même parfois coupées en deux. Maintenant, tout est permis, à l'image Francis Comberton et de son étiquette en spirale, ou encore des étiquettes thermo-réactives de l'entreprise Rottas rencontrées au salon Vinitech cette année. Cet essor de la créativité s'explique notamment par les comportements des consommateurs. Pour eux, l'étiquette doit évoquer la qualité du vin, renforcer une marque mais aussi et surtout créer des émotions. Ils se rappellent plus facilement d'une "marque" d'un vin et de son visuel que de son nom.. Un vent de fantaisie a soufflé sur le monde des étiquettes. Méfiez-vous donc des bouteilles trop léchées, trop chics, trop "designées", où le contenant a pris le pas sur le contenu!

Mais osez céder aux originales, elles ont souvent des vins à vous raconter! Une sélection du magazine Zeste Cuisinons simple et bon. Bourgueil "Nuits d'ivresse" 2010, Catherine et Pierre Breton (AB, Ecocert). Les Breton sont plutôt du genre facétieux! Quel amateur ne connaît leurs fameuses affiches "Épaulé-Jeté" ornant tous les bars à vin adeptes du bio? Leur humour se retrouve aussi dans les noms donnés à cette gamme de vins voulus sur le fruit, dont "Nuits d'ivresse". Un nom certes un peu provocateur, mais qui sied bien à cette cuvée de véritable vin de soif, tout en fruité de cabernet franc bien mûr, en chair ronde joliment structurée et équilibrée. Pour les nuits sans fin...14 euros départ cave, sur le site, et chez les cavistes.

TYPOLOGIE DES 8 FAMILLES D'ETIQUETTES EXISTANTES

En tant que collectionneur, voici un constat du descriptif des étiquettes

1 - L'étiquette Médiévale
Les unes d'aspect médiéval, les autres faussement « parcheminées », les étiquettes bourguignonnes arrêtent le temps et en font une spécificité. Au graphisme anachronique utilisant une typographie « gothique », souvent encore affligée de symboles ecclésiastiques ou d'attributs pontificaux, s'ajoute parfois un cachet de cire ou un parchemin vieilli en trompe l'œil1. Le Moyen Age ressuscité serait-il, dans les représentations, le garant de la typicité ou d'un vieillissement optimal du vin ? En tout cas, le caractère ancien devient la preuve d'une authenticité, d'une qualité rustique. L'idée contribue également à l'image d'un vin de garde.

2 - L'étiquette minimaliste
L'étiquette minimaliste est à la limite de l'effacement du corps viticole, tout du moins elle est aussi distante que possible. L'objet vin n'est pas désigné. Elle récuse l'exhibition. Toute son efficacité repose sur les blancs. Elle triomphe paradoxalement dans son effacement. L'excellence peut tenir à une visibilité de la discrétion ou de l'abstention. Le vin brille de ce qu'il n'a rien à montrer, rien à prouver. La discrétion, la sobriété peuvent-elles être interprétées comme un signe de pauvreté par un ignorant, alors qu'elles désigneraient la distinction pour l'averti ? En quelque sorte, ces étiquettes choisissent-elles leurs consommateurs ? Un grand vin n'aurait-il pas besoin de se montrer ?

3 - L'étiquette terroir
Valeur refuge, mode de vie idéal, le « rural » se charge de positivité au travers de l'étiquette terroir. Produit agricole, le vin s'oriente ici vers une quête de naturel, d'archaïque, de valeurs liées au passé. Aquarelles, dessin au crayon à papier ou à la plume représentant des bourgs, des petits villages de campagne ou le vignoble de la région sont les éléments censés refléter, caractériser le terroir stéréotypé. Autant de référentiels patrimoniaux déclinés autour de multiples images mais aussi au travers du papier type recyclé ou kraft, voulant rendre compte d'un aspect naturel, authentique. Ces différentes dimensions renvoient à l'évocation de la temporalité, du populaire, du villageois et sont conçues comme une opposition, tout du moins comme un éloignement des vins dits industriels. Le buveur est confronté à un objet familier fondé sur la catégorie du pittoresque. En un sens « le vin, plutôt que de se justifier lui-même, se constitue en métonymie de la villégiature.

4 - L'étiquette tradition
Proche de l'étiquette rurale, l'étiquette tradition affiche plus subtilement la notion d'authenticité. Les dessins, s'il y en a, sont de plus petite taille et représentent des motifs génériques de la vigne (taste vin, grappe de raisin, tonneau…). Pour autant, le papier texturé, le travail sur la typographie et la neutralité des couleurs renvoient l'idée d'un produit vinifié traditionnellement dont la logique exprime la reproduction des savoir-faire transmis.

5 - L'étiquette Aristocrate
A l'antipode de l'étiquette minimaliste, l'aristocrate s'exhibe, se montre. Triomphante de dorures bourgeoises, d'arabesques et d'attributs royaux elle s'affiche en évoquant la hiérarchie sociale. Toujours ostentatoire, jamais discrète elle suggère l'excellence, la supériorité, la rareté. Si le vin est un produit agricole comme nous l'évoquions il n'en est pas moins historiquement une boisson de luxe associé à un raffinement élitiste.

6 - L'étiquette classique
En ne s'écartant pas de la tradition et des usages établis, l'étiquette classique ne surprend pas. Elle n'est ni originale, ni excentrique. Pour autant, derrière cet aspect conventionnel elle est étudiée, travaillée, soignée. Elle se situe au croisement de l'étiquette minimaliste, effacée et de l'étiquette aristocrate, clairement affichée. Tout comme la peinture classique, cette forme de simplicité, d'humilité dévoile une esthétique fondée sur la recherche de perfection.

7 - L'étiquette tradition-moderne
L'étiquette tradition est à l'image du travail des jeunes vignerons d'aujourd'hui, toujours attachés aux usages et aux savoir-faire ancestraux mais associant les méthodes de vinification modernes à une volonté d'élargir le marché national ou de s'attaquer aux marchés exports. Elle est un savant mélange de modernisme et d'ancien puisqu'elle affiche, davantage que les précédentes, un travail graphique de mise en page associant des couleurs et des typographies d'aspect contemporain à un papier et à d'autres lettres d'allure traditionnelle.

8 - L'étiquette originale
L'étiquette originale affiche un détachement quant à l'aspect sérieux et solennel du vin. Légère, désinvolte, parfois impertinente, elle s'amuse de jeux de mots, de caricatures ou de couleurs affriolantes. Elle se veut le reflet des éléments d'une identité collective dont on pourrait dessiner les contours : fête, plaisir, convivialité, socialisation. En ce sens elle désacralise le vin en construisant un objet fantaisiste.

EVOLUTION CHEZ LES IMPRIMEURS

On retrouve ici 3 catégories d'étiquettes :

Les Etiquettes classiques :
L'étiquette classique habille votre bouteille de toute la tradition de votre vigne. La fidélité de votre image : Faire évoluer ou rénover l'étiquette de votre bouteille de vin dans la parfaite rigueur et le respect de la tradition. La mise en page : Tour à tour simple ou complexe, elle évoque traditions saveur, richesse du goût, travail de la terre et du soleil Les couleurs : L'harmonie des couleurs apporte la touche finale de votre image La texture et les découpes : La texture du support apporte le relief, donnant de l'épaisseur à votre étiquette. Les découpes cisèlent votre message et finalise la mise en forme

Les Etiquettes tendances :
L'étiquette tendance accentue la personnalité du vin et lui donne un impact visuel puissant. Le graphisme et la mise en page : L'étiquette tendance, c'est l'occasion de créer la différence qui permettra d'attirer le regard. Un graphisme audacieux attire l'oeil et mets la bouteille en valeur. Particulièrement destinée pour l'exportation ou à l'événementiel, l'étiquette s'affiche. Couleurs et mise en page : Décliner les couleurs tout en gardant l'unité graphique, c'est une manière de diversifier millesime ou assemblage sans trahir son identité. Habillages et contrastes : Le jeu de l'impression sur des supports argentés ammène une note différente. La lumière joue sur des surfaces tantôt mats, tantôt brillantes, d'un éclat métalique. La tendance par l'innovation : Un nouveau design : une découpe ajourée laisse filtrer la lumière du vin à travers la bouteille

Les Etiquettes luxes :
L'étiquette luxe donne à la bouteille ses lettres de noblesse.Ainsi le vin est dans un écrin. Le luxe : un équilibre subtile entre la forme , les caractères, les couleurs, le graphisme. Le graphisme du luxe : Quel choix pour le graphisme ? Epuré à l'extrême ? une présence insolente ou une brillance éclatante ? Les caractères du luxe : Le choix du caractère est primordial pour communiquer le prestige de l'étiquette. Les couleurs du luxe : La couleur, comme par exemple le noir intense, donne une profondeur où le luxe tourne à la séduction. le support du luxe : Et le support change tout, de l'aspect au touché, quant au relief ... Les étiquettes monochromes : Et pourquoi ne pas laisser parler le texte ...sans couleur L'association du design et de la texture du support renforce un message à caractère appuyé

LE QR CODE

Le code QR (de l'anglais, QR Code) ou encore appelé flashcode est une sorte de code barres en 2D qui permet de stocker des informations numériques (textes, adresses de site web, etc.). . Le "QR" signifie Quick Reponse car le contenu peut être décodé rapidement. A la différence d'un code barres classique, le code QR peut contenir beaucoup d'informations: 7089 caractères numériques, 4296 caractères alphanumériques, contrairement au code barres normal qui ne peut stocker que de 10 à 13 caractères ou 2953 octets ! Il peut-être déchiffré à partir d'un téléphone mobile équipé d'un appareil photo et du lecteur approprié. Imprimé sur un support ou placé dans l'environnement urbain, il permet de relier l'espace physique et l'espace numérique. Les 10 commandements du QR Code : https://docs.unitag.io/livre_blanc/Les_dix_commandements_du_QR_Code.pdf

Les QR Code S'AFFICHENT SUR LES ETIQUETTES

Ces pictogrammes venus du japon, où ils ont vu le jour en 1994, essaiment en Europe. Adoptés par de nombreuses marques, ils affublent, aujourd'hui, les étiquettes de vin. Leur contenu doit être bien pensé.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16309 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14503 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2017 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils