NOS VIGNOBLES DE PROVENCE-CORSE

LA REGION PROVENCE

La Provence est le berceau antique de la viticulture française. Bien que réputée pour ses vins rosés, les vins rouges et blancs sont bien présents et excellents. Un classement des crus classés de Provence a été mis en place en 1955, les châteaux Minuty, Rimauresq et de l'Aumérade, figurent dans ce classement. Cette région est une des plus belles de France. On peut la découvrir en parcourant la magnifique route des vins.

HISTORIQUE

LES ORIGINES DE LA VIGNE EN PROVENCE
A partir du IIe siècle avant J.-C., les Romains s'installent sur les terres ligures colonisées quatre siècles plus tôt par les Phocéens.
Ils développent la culture de la vigne et organisent la Provincia Romana: la Provence. C'est l'époque de la fondation du port militaire de Fréjus, Forum Julii et de la ville d'Aquae Sextiae, Aix-en-Provence. Puis Rome étend son empire et la vigne se glisse dans les pas des conquérants. C'est ainsi que le vignoble se fixe progressivement dans d'autres régions gauloises : Vallée du Rhône, Beaujolais, Bourgogne, Gascogne et Bordelais.

L'INFLUENCE DES MOINES ET DES NOBLES
Après la chute de l'Empire Romain, il faudra attendre le Haut Moyen Age pour voir la vigne se développer à nouveau en Provence, sous l'influence cette fois des grands ordres monastiques. Du Ve siècle au XIIe siècle, les abbayes de Saint-Victor à Marseille, Saint-Honorat sur les Iles de Lérins, au large de Cannes, Saint-Pons à Nice et du Thoronet produisent du vin qui n'est pas uniquement destiné à la consommation des moines ou à l'élaboration de vin de messe. Soigneusement commercialisé, il contribue notablement aux revenus des établissements monastiques. A partir du XIVe siècle, les grandes familles nobles, les notables du royaume puis les grands officiers de l'armée royale vont acquérir et gérer de nombreux vignobles provençaux et construire les fondations de la Provence viticole moderne.

LA CRISE DU PHYLLOXERA
Bien que touchée plus tardivement que les autres vignobles français, la Provence est atteinte, à partir de 1880, par le phylloxera vastatrix. Cet insecte, originaire de l'est des Etats-Unis, parasite des racines de la vigne, détruisit presque la totalité du vignoble provençal.

Le greffage des plants français sur des plants américains résistants au phylloxera apporta la solution technique à la crise et permit de reconstruire le vignoble. Au prix de gros efforts techniques et financiers, le monde viticole provençal se rétablit peu à peu.

LES BASES DE LA VITICULTURE MODERNE
Au tout début du XXe siècle, de nouvelles difficultés, liées à la surproduction, apparaissent. C'est à cette époque que de nombreux viticulteurs sentirent la nécessité de se grouper pour mieux faire face aux difficultés. Le mouvement coopératif était né. En 1935, l'Institut National des Appellations d'Origine (INAO) est créé. Il reçoit pour mission la définition et la fixation par décret du terroir et des conditions de production de chaque appellation d'origine. Pour préserver et renforcer l'identité de leurs vins, les viticulteurs provençaux, forts de leurs 2 600 ans d'histoire, commencent alors la longue marche vers l'Appellation d'Origine Contrôlée.

LOCALISATION

Le vignoble de Provence s'étend du sud d'Avignon jusqu'à Nice, sur la majeure partie de la Provence. Ce vignoble est marqué par une très grande hétérogénéité de situation tant pédo-géologique que climatique avec bien évidemment une dominance du climat méditerranéen strict mais également de zones plus froides où l'influence du vent est déterminante. Le domaine des Coteaux d’Aix appartient à la partie occidentale de la Basse Provence calcaire, entre la Durance au Nord, la mer Méditerranée au Sud, les plaines Rhodaniennes à l’Ouest et la Provence triasique et cristalline à l’Est.Le relief est constitué par une succession de chaînes d’orientation Est-Ouest. Entre ces chaînes s’étendent des bassins sédimentaires d’importances inégales.

LES APPELLATIONS

Le vignoble de provence-corse possède 13 appellations viticoles AOC.

Ajaccio
Bandol Décret du 2 février 2005 abrogeant le décret initial du 11 novembre 1941.
Bellet Décret du 11 novembre 1941
Cassis Décret du 15 mai 1936
Coteaux d’Aix en Provence
Coteaux Varois en Provence Décret du 26 mars 1993 relatif à l’AOC « coteaux-varois » modifié le 2 août 2005
Côtes de Provence
Les Baux de Provence décret du 20 avril 1995 reconnaissant l’appellation pour les vins rouges et rosés,
Muscat du cap Corse
Palette Décret du 28 avril 1948
Patrimonio
Pierrevert
Vin de Corse

Le vignoble de provence-corse possède 10 appellations viticoles IGP.

Alpes de Haute Provence
Alpes Maritimes
Alpilles
Bouches du Rhône
Hautes Alpes
Ile de Beauté
Maures
Miditerranée
Mont Caume
Var

LE TERROIR

A ces deux ensembles géologiques, calcaire et cristallin, correspondent deux formations végétales caractéristiques de la zone méditerranéenne :
la garrigue sur sol calcaire et le maquis sur sol cristallin. Aucun de ces deux types de végétation ne peut constituer d'importants apports en humus.
En règle générale, les sols de la Provence viticole sont donc pauvres, bien drainés mais souvent sensibles à l'érosion. Ces terrains peu profonds, sans excès d'humidité, conviennent parfaitement à la plante méditerranéenne qu'est la vigne.Concernant le Massif cristallin des Maures : le vignoble est développé sur des sols peu évolués à sols bruns sur schistes, phyllades, grès, ou encore sur des sols d’éboulis ou sablo-alluviaux.Concernant la Dépression Permienne, le soubassement de grès rouges de l’ère primaire (permien) a donné naissance à des sols argilo-sableux de couleur rouge et lie de vin, auxquels s’ajoutent des sols colluviaux par apports des reliefs qui dominent de part et d’autre la dépression.
Dans la zone du Plateau Triasique et des collines jurassiques calcaires, on distingue : sur le secteur triasique, des sols sont développés sur les affleurements des formations dolomitiques ou marno-calcaires du Trias ; sur les collines jurassiques, le vignoble occupe les dépressions, sur sols rendziniformes, sols bruns calcaires ou sols calciques.Dans le Bassin du Beausset, les affleurement du Crétacé dominent (marnes et grès), ainsi que les calcaires et marnes du jurassique.
enfin, les sols du Haut Bassin de l’Arc sont développés sur les apports colluviaux et alluviaux provenant de l’altération et de l’érosion des reliefs calcaires jurassiques.

LE CLIMAT

L’ensemble du secteur est soumis au climat méditerranéen provençal avec des températures moyennes annuelles homogènes : 14 °C pour la partie nord et 15 °C pour la partie sud de l’aire.Le climat de ce terroir est soumis à un rythme à quatre temps : deux saisons sèches (une brève en hiver, une très longue et accentuée en été), deux saisons pluvieuses, en automne (pluies abondantes et brutales) et au printemps.Les précipitations sont en moyenne comprises entre 600 mm et 900 mm. L’ensoleillement est supérieur à 2 700 heures par an.Enfin, la Provence viticole est le pays des « méso-climats », induits à la fois par un relief très désordonné, mais également par l’influence maritime décroissante du sud au nord. Il n’est pas rare ainsi de constater un écart de maturité de 2 à 3 semaines du Sud au Nord.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14565 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils