NOS VIGNOBLES DE JURA-SAVOIE-BUGEY

LA REGION DU JURA

Avant la crise du phylloxéra, le vignoble du Jura s'étendait sur 20 000 hectares et comptait plus de 40 cépages. Si la crise limita leur quantité, les 1850 hectares actuels n'ont rien à leur envier en qualité .Ils sont répartis sur 4 appellations d'Origine Contrôlée géographiquement : Arbois, Côtes du Jura, L'Etoile, et Château-Chalon. Terre de tradition, ou le travail est une valeur inaliénable, le Jura a su former des générations de vignerons. Transmises de pères en fils, ou enseignées dans les meilleurs établissements professionnels, les techniques de vinification, d'encépagement, d'élevage des meilleurs crus, restent la qualité intrinsèque d'un vignoble ou les personnalités sont fortes et ou chacun est fier de présenter le meilleur de ses vignes, donc de lui-même.

HISTORIQUE

Le jura fut historiquement une terre de pratiques communautaires et d'innovations sociales. Victor Considérant de Salins les Bains, disciple de Fourier, vulgarisa les idées de son maître. En 1906, la Coopérative Fruitière Vinicole d'Arbois fut ainsi la première du genre en France. Suivie de Voiteur, Poligny, et Le Vernois. Le vignoble du Jura est l'un des plus vieux de France. Les travaux des archéologues ont établi que la présence de la vigne remontre au moins à 5000 ans. Le premier personnage à parler des vins du Jura fut le consul romain Pline le Jeune (62-144 après J.C.). C'est d'ailleurs sous l'impulsion des romains que le vignoble prendra son essor. Arbois, Château-Chalon, l'Etoile seront citées pour leurs qualités dès le premier millénaire. C'est le roi Philippe le Bel qui introduira ces vins à la cour de France. Il sera le préféré d'Henri IV comme de François Ier. Cette passion l'amènera à couvrir de ceps jurassiens le château de Fontainebleau. Les poètres Rabelais, Rousseau, et plus près de nous Vian et Brel boiront ou chanteront les vins du Jura. Ce vignoble portera aussi en son sein des personnages de premier ordre comme Alexis Millardet (inventeur de la bouteille bordelaise), l'inégalable Pasteur (père de l'oenologie). Le vignoble du Jura atteindra son apogée à la fin du 19ème siècle avec 20 000 hectares. Le phylloxéra, les guerres, les conjonctures difficiles l'affecteront beaucoup. Avec beaucoup de courage, les vignerons jurassiens ont redonné à la vigne la place au firmament qui est la sienne. PASTEUR, enfant du Bon Pays, et Père de l'œnologie moderne est né à Dole en 1822 . Pasteur passa son enfance à Arbois, ou il revint chaque année, dans la maison familiale du bord de la Cuisance.Devenu le savant que l'on connaît, il étudia l'origine des fermentations.

Aux défenseurs de la génération spontanée, il oppose sa théorie sur l’action des levures grâce notamment à ses expériences pratiquées dans sa vigne de Rosières, à Arbois. Il publie en 1866, ses Etudes sur le vin et les fermentations.Malgré les difficultés de tous ordres auxquelles durent faire face les vignerons de la région, ces derniers constituèrent en date du 14 mai 1933, le Syndicat des Producteurs de Château-Chalon. C’est alors que, soucieux d’appliquer une politique de relatif à Château-Chalon, en date du 31 mai 1936.
Afin que soient requises au maximum toutes les conditions assurant à ce vin de haute classe, qualité et finesse, les vignerons producteurs adhérents du syndicat ont compris la nécessité de faire procéder chaque année, avant la récolte, à un contrôle officiel et sévère du vignoble en production.Dès 1952, une commission a été constituée sous la haute autorité de l’Institut National des Appellations Contrôlées, avec le concours de la Direction Départementale de l’Agriculture, du Laboratoire Départemental d’Analyses Agricoles de Poligny, de la Direction de la Concurrence, ce la Consommation et de la Répression des Fraudes, de la Direction Départementale des Douanes, du négoce et de la profession.

LOCALISATION

Les vignobles du Jura s’étalent sur une large bande de 80 kilomètres de long et environ 10 kilomètres de large,avec une superficie de 20 000 hectares, allant de Salins au Nord, à Saint-Amour au Sud.

Ce vignoble est implantée sur un coteau appelé le "Revermont", entre le premier plateau calcaire du massif jurassien à l'est et la plaine de la Bresse à l'ouest. Le climat est semi-continental. Les hivers sont rudes. Mais le temps clément démarre dès les premiers jours du printemps pour donner des étés et des automnes particulièrement chauds. Situé à une altitude allant de 250 à 500 mètres environ, il occupe des terrains calcaires et marneux du secondaire. De plaines en plateaux, de lacs en montagnes, le Jura offre au visiteur, une palette de paysages et de couleurs uniques. Ici, les hommes ont, de tout temps, tiré parti de cette terre de contrastes. Avec talent et persévérance, ils ont su dompter un relief accidenté au climat rigoureux. Le Jura avec ses marnes et ses calcaires qui offrent au monde le terme générique de Jurassique abrite une gamme de vins de caractères qui ne laissent jamais indifférent et séduit les amateurs de grands vins. Le climat y est rigoureux, mais l’arrière-saison clémente permet un déroulement tardif des vendanges.

LES APPELLATIONS

La région viticole des côte du jura possède 5 appellations viticoles AOC

AOC Château-Chalon
AOC Côtes du Jura
AOC Crémant du Jura
AOC L'Etoile
AOC Macvin du Jura

La région viticole des côte du jura possède une seule appellation viticole IGP

IGP Franche-Comté.

LE TERROIR

Le vignoble d'appellation contrôlée occupe 1650 hectares. Les vignes courent le long du Revermont, sur les coteaux adossés au plateau calcaire ou sur les nombreuses collines qui "moutonnent" en chapelet.Leur exposition est Sud ou Sud/Ouest. La pente varie de 10 à 40% et l'altitude d'exploitation de 250 à 480 mètres.Les marnes blues, noires et rouges constituent la grande majorité du sous-sol. Quelques éboulis calcaires du plateau les recouvrent çà et là dans le vignoble nord.Les vendanges ne commencent guère avant le 1er octobre.
Tous les auteurs s’accordent sur la constitution du sol nécessaire à l’obtention du Château-Chalon. Le caractère particulier de ce vin est en partie donné par les marnes gris-bleutées du Lias agrémentées du cailloutis provenant des falaises supérieures, aidant au réchauffement du microclimat et à une meilleure maturation du raisin.L’altitude de la bande marneuse varie de 250 à 400 m. L’orientation particulière des pentes autorise une exposition priviligiée et une protection optimale des vignes. Exposition : toutes les pentes incluses dans l’aire comprise entre la route départementale 205 au Nord jusqu’à l’entrée nord-ouest de Nevy-sur-Seille reçoivent une quantité à peu près équivalente de calories du levant au couchant.

LE CLIMAT

Ce vignoble est implantée sur un coteau appelé le "Revermont", entre le premier plateau calcaire du massif jurassien à l'est et la plaine de la Bresse à l'ouest. Le climat est semi-continental. Les hivers sont rudes. Mais le temps clément démarre dès les premiers jours du printemps pour donner des étés et des automnes particulièrement chauds. Situé à une altitude allant de 250 à 500 mètres environ, il occupe des terrains calcaires et marneux du secondaire. De plaines en plateaux, de lacs en montagnes, le Jura offre au visiteur, une palette de paysages et de couleurs uniques. Ici, les hommes ont, de tout temps, tiré parti de cette terre de contrastes. Avec talent et persévérance, ils ont su dompter un relief accidenté au climat rigoureux. Le Jura avec ses marnes et ses calcaires qui offrent au monde le terme générique de Jurassique abrite une gamme de vins de caractères qui ne laissent jamais indifférent et séduit les amateurs de grands vins

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14565 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils