NOS VIGNOBLES D'ALSACE

LA REGION DU HAUT RHIN

Le Haut-Rhin est un département français faisant partie de la région Grand Est ayant Colmar pour préfecture et Mulhouse pour métropole. Le conseil départemental est également situé à Colmar. Ses habitants sont appelés les Haut-Rhinois. L'Insee et La Poste lui attribuent le code 68. Sur le plan démographique et économique, le Haut-Rhin est dominé par l'agglomération mulhousienne : 40 % de la population haut-rhinoise vit dans l'aire urbaine de Mulhouse3 tandis que la zone d'emploi de Mulhouse couvre 431 337 habitants4 soit 57 % de la population du département.
Le Haut-Rhin occupe la partie méridionale de l'Alsace. La majeure partie du département est située dans la plaine d'Alsace, sur toute la partie est, avec les régions naturelles du Ried dans le nord-est et la Hardt dans le sud-est. Dans l'ouest s'étendent les Hautes-Vosges, tandis que le Jura alsacien s'étend dans la partie sud, le Sundgau.

HISTORIQUE

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789 et du décret du 8 janvier 1790, à partir de la moitié sud de la province d'Alsace (Haute-Alsace).

1852 Ses limites furent modifiées plusieurs fois :
en 1790, il comprenait les districts de Colmar, Altkirch et Belfort.
en 1795, après la disparition des districts, il est composé des cantons d'Altkirch, Ammerschwihr, Belfort, Colmar, Dannemarie, Delle, Eguisheim, Ensisheim, Fontaine, Giromagny, Habsheim, Hirsingue, Horbourg, Huningue, Landser, Lutterbach, Sainte-Marie-aux-Mines, Masevaux, Munster, Neuf-Brisach, Ferrette, Ribeauvillé, Riquewihr, Rouffach, Saint-Amarin, Sainte-Croix-aux-Mines, Lapoutroie, Cernay, Soultz, Thann et Turckheim.
en 1798, il absorba la République de Mulhouse et les dernières enclaves suisses au sud.
en 1800, il absorba entièrement le département du Mont-Terrible ; création des cinq arrondissements de Colmar, Altkirch, Belfort, Delémont et Porrentruy.
en 1814, il perd les territoires qui avaient fait partie du Mont-Terrible, rendus à la Suisse, sauf l'ancienne principauté de Montbéliard (qui formait à l'époque 2 cantons, Audincourt et Montbéliard). De plus, après la victoire des coalisés à la bataille de Waterloo (18 juin 1815), le département est occupé par les troupes badoises et saxonnes de juin 1815 à novembre 1818 (voir occupation de la France à la fin du Premier Empire).
en 1816, il perd les communes d'Abbévillers, Aibre, Allenjoie, Allondans, Arbouans, Audincourt, Badevel, Bart, Bavans, Bethoncourt, Bretigney, Brognard, Courcelles-lès-Montbéliard, Couthenans, Dambenois, Dampierre-les-Bois, Dasle, Désandans, Dung, Étouvans, Étupes, Exincourt, Fesches-le-Châtel, Grand-Charmont, Issans, Laire, Mandeure, Montbéliard, Nommay, Présentevillers, Raynans, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-Julien-lès-Montbéliard, Semondans, Sochaux, Taillecourt, Valentigney, Le Vernoy, Vieux-Charmont et Voujeaucourt, rattachées au Doubs.
Évolution des frontières départementales depuis 1871.
en 1871, il est en grande partie annexé par l'Allemagne (traité de Francfort). La partie restée française forme alors le Territoire de Belfort ; le département du Haut-Rhin est alors appelé « Bezirk Oberelsass » (district de Haute Alsace).
en 1919, il redevient français (traité de Versailles); le Territoire de Belfort demeure séparé avant d'être érigé en 1922 en département distinct.
De 1940 à 1944, le Bezirk Oberelsass est rétabli pendant l'occupation allemande;
Le décret du 2 juin 1960 portant harmonisation des circonscriptions administratives rattache le Haut-Rhin à la région Alsace.
en 1982, rattachement à la région Alsace nouvellement créée.
le 7 avril 2013, une consultation référendaire est organisée au sujet de l'éventuelle création d'une Collectivité territoriale d'Alsace en Alsace par fusion de la région Alsace et des deux départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Les électeurs haut-rhinois repoussent cette éventualité à 55,74 %.

LOCALISATION

Le Haut-Rhin est une région viticole d’Alsace qui produit de très grands vins blancs. Le Haut-Rhin se situe au nord est de la France entre les villes de Sèlestat au nord et Thann au sud. Il longe les Vosges. Ce vignoble peut produire de l’Alsace, de l’Alsace Grand Cru.
D'une superficie de 3 525,17 km25, le département du Haut-Rhin fait partie de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.Il est limitrophe des départements du Bas-Rhin, des Vosges et du Territoire de Belfort. Il partage 66,44 kilomètres de frontières avec l'Allemagne à l'est5 (land du Bade-Wurtemberg), le long du Rhin, et 78,37 km avec la Suisse au sud5 (cantons du Jura, de Soleure, de Bâle-Campagne et de Bâle-Ville). Le point culminant du Haut-Rhin se situe au Grand Ballon, dans le massif des Vosges à 1 424 m d'altitude, et le plus bas à 179 m, le long du Rhin.La région viticole du Haut-Rhin s’étend le long des Vosges, entre Sélestat au nord et Thann au sud. Elle se partage, avec le Bas-Rhin, la production des grands crus d’Alsace. Le Haut-Rhin peut en produire 37. Les grands crus d’Alsace, Osterberg et Vorbourg sont ceux que l’on retrouve le plus souvent.

LES APPELLATIONS

La région viticole du haut-rhin possède 3 appellations viticoles : AOC Alsace, AOC Alsace Grand Cru, et AOC Crémant d'Alsace
La région viticole du haut-rhin ne possède pas d'appellations viticoles IGP.

LE TERROIR

Les vignes sont plantées sur les collines sous-vosgiennes, adossées à la montagne. Elles sont sur des coteaux calcaires, granitiques et gneissiques essentiellement. Ainsi tous les terroirs autour de Rodern sont composés de granites, de gneiss et cela jusqu’au terroir de Turckheim. La partie la plus au sud du vignoble de Turckheim à Thann est composé essentiellement de schistes noirs légèrement argileux. Notons comme une légère présence d’éléments gréseux plus particulièrement sur le terroir de Guebwiller. Cette diversité des terroirs contribue à la typicité du vin du Haut-Rhin.

LE CLIMAT

Le climat du Haut-Rhin est de type semi-continental ou montagnard, marqué par des hivers froids et secs et des étés chauds et orageux, du fait de la protection occidentale qu'offrent les Vosges. Cette protection, illustration de l'effet de fœhn, a notamment pour conséquence que la région de Colmar est l'une des plus sèches de France (faiblesse des précipitations). Le Sundgau est bien plus humide, situé face à la trouée de Belfort, n'étant pas protégé par les Vosges. Son climat est de ce fait plus proche de celui de la Franche-Comté (voir : climat du Territoire de Belfort).Le Massif des Vosges est généralement enneigé de décembre à début avril. Les grisailles et les brumes étant moins persistantes durant les mois d'hivers que dans le Bas-Rhin, ce département bénéficie d'un ensoleillement plus important, propice notamment au développement de son vignoble.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16309 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14481 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2017 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils