GUIDE DES TERROIRS REGIONAUX

LES 51 GRANDS CRUS D'ALSACE

L'A.O.C. Alsace Grand Cru est conférée à des vins satisfaisant à des contraintes de qualité particulièrement sévères, notamment en matière de délimitation des terroirs, de richesse naturelle, de dégustation d'agrément...Le décret du 24 janvier 2001 détermine exactement l’Appellation d’Origine Contrôlée Alsace Grand Cru .C’est l’INAO qui a défini les 50 terroirs de production . Les seuls cépages autorisés dans l’AOC Alsace Grand Cru sont : Gewurztraminer, Muscat d’Alsace, Tokay Pinot Gris,et Riesling .Actuellement le vignoble Alsacien totalise 50 grands crus : 14 dans le Bas Rhin, 36 dans le Haut Rhin couvrant environ 12% de la surface plantée, pour 3% de la récolte.Depuis la récolte 2000, le degré minimum naturel d'alcool est de 11° pour le Riesling et le Muscat d'Alsace et de 12,5° pour le Gewurztraminer et le Tokay Pinot Gris.

L'étiquette précise obligatoirement, outre le cépage (seuls le Riesling, le Gewurztraminer, le Tokay Pinot gris et le Muscat sont admis), le millésime et l'un des cinquante lieux-dits délimités pouvant bénéficier de cette appellation. Tout autant que le cépage, c'est l'empreinte du terroir qui fait de chaque Alsace Grand Cru un vin unique.Pour toutes les vignes plantées à partir du 1er septembre 2000 de nouvelles règles de conduite relatives à la densité de plantation, à l'écartement entre les rangs et à la hauteur du feuillage ont été définies.
Par ailleurs de nouvelles règles de taille s'appliquent à l'ensemble de la production en ce qui concerne l'écartement entre le fil porteur et le fil d'attache ainsi que le nombre maximal de bourgeons par pieds selon les cépages.

Le rendement de base autorisé est de 55hl/ha, celui-ci pouvant être augmenté annuellement de 0 à 20% (plafond limite de classement) sans dépasser le rendement butoir de 66hl/ha.
Le nouveau décret a également pour effet de renforcer le rôle des syndicats viticoles dans la gestion de chaque lieu-dit Grand Cru (plans d'encépagement, dates d'ouvertures spécifiques pour les vendanges, possibilité de fixer un degré minimum d'alcool plus élevé pour chaque lieu-dit et cépage, fixation du niveau du PLC annuel par lieu-dit…).

LISTE DES 51 GRANDS CRUS

Cette liste est établie dans l'ordre de publication des décrets, puis dans l'ordre alphabétique, en donnant  le nom du grand cru puis, entre parenthèses le nom de la ou des communes.

Décret du 20 novembre 1975

Schlossberg (à Kientzheim)

Décret du 23 novembre 1983

Altenberg (à Bergbieten)
Altenberg (à Bergheim)
Brand (à Turckheim)
Eichberg (à Eguisheim)
Geisberg (à Ribeauvillé)
Gloeckelberg (à Rodern et Saint-Hippolyte)
Goldert (à Gueberschwihr)
Hatschbourg (à Hattstatt et Vœgtlinshoffen)
Hengst (à Wintzenheim)
Kanzlerberg (à Bergheim)
Kastelberg (à Andlau)
Kessler (à Guebwille)
Kirchberg (à Barr)
Kirchberg (à Ribeauvillé)
Kitterlé (à Guebwiller)
Moenchberg (à Andlau et Eichhoffen)
Ollwiller (à Wuenheim)
Rangen (à Thann et Vieux-Thann)
Rosacker (à Hunawihr)
Saering (à Guebwiller)
Sommerberg (à Niedermorschwihr et Katzenthal)
Sonnenglanz (à Beblenheim)
Spiegel (à Bergholtz et Guebwiller)
Wiebelsberg (à Andlau)

Décret du 17 décembre 1992

Altenberg (à Wolxheim)
Bruderthal (à Molsheim)
Engelberg (à Dahlenheim et Scharrachbergheim)
Florimont (à Ingersheim et Katzenthal)
Frankstein (à Dambach-la-Ville)
Froehn (à Zellenberg)
Furstentum (à Kientzheim et Sigolsheim)
Mambourg (à Sigolsheim)
Mandelberg (à Mittelwihr et Beblenheim)
Marckrain (à Bennwihr et Sigolsheim)
Muenchberg (à Nothalten)
Osterberg (à Ribeauvillé)
Pfersigberg (à Eguisheim et Wettolsheim)
Pfingstberg (à Orschwihr)
Praelatenberg (à Kintzheim)
Schoenenbourg (à Riquewihr et Zellenberg)
Sporen (à Riquewihr)
Steinert (à Pfaffenheim et Westhalten)
Steingrubler (à Wettolsheim)
Steinklotz (à Marlenheim)
Vorbourg (à Rouffach et Westhalten)
Wineck-Schlossberg (à Katzenthal et Ammerschwihr)
Winzenberg (à Blienschwiller)
Zinnkoepflé (à Soultzmatt et Westhalten)
Zotzenberg (à Mittelbergheim)

Décret du 12 janvier 2007

Kaefferkopf (à Ammerschwihr)

Par décret, depuis le 12 janvier 2007 , 51 terroirs répartis sur 47 communes de l'aire d'appellation Alsace sont classés en A.O.C Alsace Grand Cru.
L'étude géologique et climatique des collines et coteaux qui portent le vignoble alsacien montre l'existence d'une grande variété de sous-sols, de sols, avec des terroirs soumis à des expositions très diverses sur le territoire d'une même commune. Ces lieux-dits sont particulièrement adaptés aux cépages : riesling, gewurztraminer, pinot gris, muscat blanc à petits grains , muscat rose à petits grains  et  muscat Ottonel. Microclimats et sous-sol variés donnent pour ces cépages des vins marqués par le terroir, des grands vins appelés "grands crus"

L'ETIQUETTE

L’étiquetage des Alsaces répond à des critères précis, fixés dans le cadre des AOC. Pour l’appellation «  générique », le nom du cépage domine l’étiquette même s’il est facultatif. Pour mémoire, sont autorisés en Alsace, Riesling, Pinot Noir, Gris et Blanc, Gewurztraminer, Muscat, Sylvaner, Auxerrois et Chasselas. À noter que le Chardonnay n’est autorisé en Alsace que pour l’AOC Crémant. On peut aussi trouver sur les étiquettes la notion de « Pinot » ou « Pinot d’Alsace » qui concerne des assemblages Pinot Blanc et Auxerrois ou leur traduction dialectale de Klevner.

Cette dénomination ne doit pas être confondue avec celle, bien délimitée, du Klevener de Heiligenstein, mini AOC qui régit une particularité de ce village où est planté du Savagnin rose, cousin du Gewurztraminer, cépage bien connu dans le vignoble jurassien. Autre mention autorisée, celle de l’Edeklswicker : le mot Edel signifie « noble » en allemand, cette dénomination vise l’assemblage de jus, destiné à créer un vin agréable, que l’on rencontre dans les auberges typiques, où l’on en remplit des pichets de façon bien souvent très agréable ! Et n’oublions pas le Gentil, variante sur la même partition.
Dans l’AOC Grand Cru, le législateur a pris soin de laisser la bride sur le cou des metteurs en marché alsaciens. La mention de cépage n’y est que permise et non obligatoire ; il est aussi possible de faire apparaître le nom du lieu-dit en caractères plus grands que celui du cépage. Par ailleurs – et c’est un point essentiel dans ce débat – la réglementation prévoit que les critères précis régissant la production des Grands Crus relèvent des syndicats locaux de gestion des lieux-dits délimités..

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16309 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14481 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2017 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils