DIVERS NEWS SUR LES VINS

>

LE VIN EST-IL ATTEINT PAR LA MODE DU "SANS"

Malgré le poids de ses traditions, la filière vin n’est pas épargnée par la tendance de réduction de ce qui passe pour des « additifs ». Que ce soit à la vigne ou dans les chais. Avec plus ou moins de justification, mais toujours des perspectives de marché.

Dès les premiers salons 2017, la mode a émergé : les vins vegan étaient aussi bien recherchés au salon Millésime Bio qu’à Prowein. Même les amateurs de rock gothique en demandent rapporte le guitariste Stéphane Truchot (cuvées bio Musical Wines). Assurant que le vin a été produit sans le moindre intrant d’origine animale (c’est-à-dire des colles à base d’œufs, de lait ou de poisson), les labels végétaliens se sont multipliés dans l’année. Lancée par le négociant poitevin Ampelidae, la démarche a désormais son premier guide de vins, et a même été à l’origine d’une gaffe savoureuse. La contre-étiquette d’un vin vegan de Rhonéa proposant comme accords mets et vin « une viande rouge, un bœuf bourguignon, un fromage de caractère… » En clair, des produits que l’on ne verra jamais dans l’assiette d’un consommateur végane.

La tendance est cependant sérieuse, et s’affiche désormais sur son premier grand cru classé en 1855, le château Dauzac (Margaux). Si la propriété médocaine a arrêté l’albumine d’œuf pour passer à une colle végétale, « afficher le label vegan n’a pas une vocation mercantile ou marketing. La certification s’inscrit dans une viticulture respectueuse de l’environnement et des traitements des animaux » argumente Laurent Fortin, le directeur général du château Dauzac

"VINS NATURE"

Répondant à des modes de vie bien ciblées, la tendance du « sans » est déjà connue depuis des années dans la filière. La demande de vins sans sulfites en témoigne, les instituts techniques s’en emparant. Comme l’interprofession des vins de Champagne qui plaide pour des sulfitages a minima. « Aujourd’hui les champagnes contiennent en moyenne 50 mg/L de SO2 total. En comparaison avec les autres blancs, qui renferment en moyenne 97 mg/l, c’est bien. Mais les caves ont les moyens de faire mieux et de descendre sous la barre des 30 mg/l sans impacter le profil sensoriel de leurs vins » estime Benoît Villedey, chef de projet du Comité Champagne. Incarnée par les vins nature, la réduction des sulfites et autres intrants œnologiques se déploie désormais dans de grands groupes, comme Advini (avec Rigal et Jeanjean).

 SANS RESIDUS

Mais au-delà des additifs à la cave, les résidus viticoles sont en train de devenir la nouvelle cible des vins « sans ». Les produits phytopharmaceutiques sont logiquement au cœur des démarches s’affichant comme vertueuses. La maison Henri Giraud est ainsi le premier producteur de champagnes à revendiquer l’absence de résidus phyto dans ses vins (selon deux ans d’analyses par un laboratoire COFRAC, deux traces de matières actives ont été mesurées au-dessus du seuil de détection sur 189 molécules contrôlées).

Ayant revendiqué à titre d’essai 270 000 cols sous le label vegan, la cave coopérative de Buzet affiche également des certifications bio (soit sans pesticides de synthèse) ou sans sulfites ajoutés, mais va plus loin avec un macaron « 0 % de pesticides » (test de 85 matières actives). « Cela fait six ans que nos vignerons ne mettent plus d’antibotritys ni de folpel. On s’est dit qu’il était temps de le faire savoir » explique Michel Peyrilles, directeur commercial France des Vignerons de Buzet. Une démarche qui n’est pas sans difficulté dans le cas d’une gamme conséquente : « des acheteurs nous demandent : ça veut dire qu’il y a des pesticides dans les autres vins ? » C’est tout l’enjeu d’un principe de distinction à double tranchant.

 

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16445 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14699 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils