GUIDE DU SAVOIR SUR LA VIGNE ET LES VINS

LE SERVICE DU VIN

L'ART DE LA TABLE

Dresser la table, c’est préparer cet endroit de détente et de convivialité par excellence...

1 – Servir dans des assiettes chaudes

Pour garder les aliments chauds plus longtemps, il convient de faire réchauffer les assiettes avant le service. Ceci devient indispensable quand on doit servir les plats directement sur assiettes.
Méthode : placer les assiettes quelques minutes au micro-ondes avec un verre d’eau en s’assurant au préalable, que ces dites assiettes supportent bien la chaleur.

2 – Mise en place des couverts

On commence toujours par l’extérieur quand o, dispose les couverts de chaque côté de l’assiette. Le but est double : renseigner sur le menu et éviter aux inviter de se tromper « d’outils ». A droite de l’assiette, on dispose dur grand couteau de table, du couteau à poisson et de la cuillère à soupe. A gauche de l’assiette, on installe la fourchette de table, la fourchette à poisson,, la fourchette à huître si nécessaire ou à melon. Les couverts à dessert, cuillère et fourchette sont placés entre le verre et l’assiette, le manche tourné vers la droite pour la cuillère et la fourchette en sens inverse. Autre solution : les disposer juste avant le dessert.

3– Donner de l’éclat à votre table

Essayer de créer une ambiance à partir d’un thème asiatique, africain, mexicain ou indien en installant toutes sortes d’objets typiques de ce thème. Choisir les nappes et les serviettes en fonction de cette idée générale. On peut comme dans certains pays présenter les serviettes avec des pliages spéciaux pour égayer les assiettes. Passer les couverts au vinaigre pour les faire briller. Disposer au centre de la table une composition florale de bon goût, toujours en harmonie avec le thème. Prendre soin de surveiller les couleurs afin d’obtenir une harmonie sympathique.

4– Les centre de table originaux

Plusieurs solutions : soit des fleurs sèches disposées sur la nappe plus ou moins aléatoirement ou assemblées en une sorte de couronne, soit des fleurs fraîches mélangées ou seules pour constituer le centre de la table. Des feuilles judicieusement choisies viendront étoffer vos bouquets. L’utilisation des mousses synthétiques permettent de piquer roses, œillets, mimosas, piments, branches de houx ou de sapin. Ne pas oublier l’harmonie des bougies qui par leurs couleurs créent une superbe ambiance. Tous les récipients peuvent aussi servir de support aux fleurs naturelles, pourvu qu’ils soient originaux. Reste laisser libre court à votre imagination et bien entendu selon la saison

5– Comment faire briller l’argenterie


Il suffit de plonger votre argenterie dans une bassine d’eau chaude dans laquelle on aura placé une feuille de papier d’aluminium. L’éclat revient automatiquement par le principe des échanges ioniques. On a une autre solution, celle de frotter les couverts soit avec de la pulpe de pomme de terre cuite, soit avec l’eau de cuisson des pommes de terre. Eviter tous les produits plus ou moins chimiques qui noircissent ou tachent les couverts.

6– Adapter le verre au vin servi

Il convient t tout d’abord de toujours tenir le verre par le pied pour éviter de réchauffer et le vin et de laisser des traces de doigts sur le verre. Eviter si possible les verres colorés, qui ne sont pas de très bon goût.
3 principaux types de verres à vin
les verres ballons volumineux pour les vins rouges
les verres polyvalents pour les vins blancs
les coupes ou les flûtes pour les effervescents
Le verre à vin blanc peut lui recevoir du vin rouge, alors que le verre à vin rouge ne doit recevoir que du vin rouge. 
Une grande diversité des verres selon les régions, selon les coutumes existent, l’important étant de pouvoir effectuer un mouvement giratoire afin d’aérer et de révéler la subtilité du bouquet. Donc éviter tout de même les verres trop ouverts afin de permettre une certaine concentration des parfums. De même, l’épaisseur du verre trop rester modeste ; voir les verres type Inao. Leur rangement s’effectue dans l’ordre dans lequel ils sont utilisés, en partant de la droite.

7 - Chambrer un vin

Laisser se reposer un vin quelques heures dans une pièce tempérée, voilà la signification du chambrage d’un vin.
Sauf exception, seuls les vins rouges doivent être chambrés. C’est en fonction des cépages que la température doit varier
Les champagnes et vins effervescents se dégustent très frais.
5°C pour les liquoreux
10°C pour les blancs secs
13 à 14°C pour les Bourgognes et Côtes du Rhône
15 à 16°C pour les Bordeaux et les Touraine rouges
Une bouteille placée au réfrigérateur baisse environ de 2 degrés toutes les 10 minutes. Eviter le congélateur qui peut casser les vins. Dernière astuce. La bouteilles placée dans un seau à Champagne avec de l’eau salée se refroidit plus rapidement

8 – Décanter un vin

Le but de cette manipulation est de séparer un vin de son dépôt. Il suffit de transvaser doucement avec un écoulement doux le long du verre, le vin en ayant soin d’arrêter lorsque les premiers dépôts arrivent. On utilise la décantation surtout pour les vieux vins et les portos qui déposent souvent beaucoup plus que les vins jeunes.
Autre solution, on peut aussi utiliser un filtre à café, l’essentiel étant de séparer les dépôts du liquide tout en lui permettant de s’aérer. Un vin jeune peut donc être décanter rapidement pour favoriser le contact avec l’air ambiant.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14530 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils